Un spectacle de « prison-théâtre »